Méditation: Es-tu prêt?

Méditation : Es-tu prêt ou Comment se préparer au retour de Jésus ?

Lisons : 1 Corinthiens chap. 9 les versets 23 à 27.

Ne savez-vous pas que les concurrents dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter. Tous les athlètes s’imposent toutes sortes de privations et ils le font pour une couronne qui va se détruire ; mais nous, c’est pour une couronne indestructible. Moi donc je cours, mais pas comme à l’aventure ; je boxe, mais non pour battre l’air.

Au contraire, je traite durement mon corps et je le discipline, de peur d’être moi-même disqualifié après avoir prêché aux autres.

Question : Sommes-nous prêts à remporter le prix ?

L’erreur de beaucoup de chrétiens est de s’imaginer que par ce qu’ils se considèrent comme chrétien, ils seront enlevés lors du retour du Christ.

Or, l’ancien, comme le nouveau testament nous montre qu’il y a deux catégories de personnes dans nos églises.

  • Les chrétiens charnels et les chrétiens spirituels.
  • Les vierges sages et les vierges folles. (Math : 25)
  • Ceux qui marchent avec Dieu et ceux qui ne marchent pas réellement avec Lui, ou qui le rejettent.
  • Il y a l’épouse et ceux qui n’en font pas partie. (Ephésiens 5 :32)
  • Dans un champ, l’un sera enlevé et l’autre laissé (Math. 24 :40).

 Es-tu prêt ?

A l’île de la Réunion, en novembre de chaque année, est organisée une course à pied qui s’appelle : la diagonale des fous.

2600 coureurs partent de La ville de St Pierre (dans le Sud) située au niveau de la mer et arrivent à St Denis (dans le Nord) également située au niveau de la mer.

Entre les 2, il y a 166 km à parcourir en traversant 3 chaînes de montagne, avec un dénivelé total de 9611 m dont le Piton de la Fournaise qui se situe à une altitude de 2478 mètres.

30 % des participants abandonnent d’épuisement, ou des suites de diverses blessures parfois très sérieuses.  Il y a des centaines de blessés qui mettront des semaines à se soigner, et 1 ou 2 décès lorsqu’ils tombent dans un ravin.

Le premier réalise le score en +/- 24 heures et le dernier en 66 heures, donc presque 3 jours et 2 nuits sans dormir.

Un de mes clients qui a participé plusieurs fois à ce grand Raid, un des plus durs au monde, courait 20 à 30 km chaque jour de l’année, et à 6 mois de l’épreuve, il faisait ses 50 à 60 kms tous les samedis.

Il est clair que pour réaliser cet exploit, il faut une sévère préparation. Certains le font sérieusement, d’autres pas.Et comme le disait l’apôtre Paul, il traitait durement son corps et le disciplinait en vue de l’épreuve.

Après mes études de Naturopathie, j’ai voulu mettre en pratique ce que j’avais appris et je me suis remis à faire du jogging. Le premier jour, j’ai fait à peine la moitié du pourtour du terrain de foot, soit 200 m, et j’ai cru que j’allais mourir.  Après plusieurs semaines à raison d’une demi-heure par jour, je parvenais à faire 10 fois le tour du terrain, soit 4 km.

Il m’arrivait parfois de rencontrer mon client qui revenait d’avoir fait ses 20 km et il était moins fatigué que moi qui n’en avait que 4.

Autre exemple : Quand on se marie ou quand on projette de partir en voyage, il y a toujours des préparations, et on a hâte de voir le jour prévu arriver.

Pour être prêt, il ne suffit pas de faire partie d’une équipe, d’être assis dans un stade et de regarder les athlètes courir. Mais, il faut primo vouloir participer, puis, il faut s’investir personnellement.

Que fait le monde en vue du retour de Jésus ? Rien. Il n’y pense même pas. Il s’amuse, s’occupe à des activités diverses vaines.

Et nous ? Nous préparons-nous réellement à son retour, ou sommes-nous comme les vierges folles ? Agissons-nous pour avoir part à l’Evangile et au Royaume de Dieu ?

Le christ ne reviendra peut-être pas demain, personne ne connaît ni le jour ni l’heure ; mais demain, serons-nous encore en vie ?  Car une fois que nous sommes morts, les dés sont jetés, et nous ne pouvons plus rien faire pour notre salut.

Pour devenir un participant actif, il faut une bonne préparation.Il en est de même pour obtenir le permis de conduire. Il ne suffit pas de lire le code de la route juste une fois la veille de l’examen.Non, il faut se préparer des semaines à l’avance pour s’assurer que l’on a bien compris la signification des panneaux, puis il faut ne pas les confondre et les mémoriser.L’athlète qui se prépare, ou l’étudiant qui travaille dur et régulièrement a aussi une espérance forte d’atteindre le but et il est pressé de voir le jour de l’épreuve arriver.

Et nous, avons-nous hâte, sommes-nous pressés, de voir ce jour arriver ? Sommes-nous dans l’attente du retour du Seigneur, ou avons-nous d’autres priorités ?

Car, si ce n’est pas le cas, nous risquons d’être surpris, au milieu de la nuit, comme le dit l’apôtre Pierre. On peut alors craindre de ne pas être prêt.

Lisons : 2 Pierre 3 les versets 10 à 14.

Le jour du Seigneur, (ou de votre mort corporelle) viendra comme un voleur dans la nuit. Ce jour-là, le ciel disparaîtra avec fracas, les éléments embrasés se désagrégeront et la terre avec les œuvres qu’elle contient sera brûlée.

Puisque tout notre monde doit être dissous, combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes ! Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés fondront.

Mais nous attendons, conformément à s promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera. C’est pourquoi, bien-aimés, dans cette attente, faites tous vos efforts pour qu’il vous trouve sans tache et irréprochables dans la paix.

Et aussi Hébreux 12 :14 Recherchez la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

Chers frères et sœurs en J-C, comment nous préparons-nous pour ce grand jour ?

Quelle place accordons-nous à notre Seigneur aujourd’hui ?

Que fait-ton pour le connaître davantage ? Lisons-nous chaque jour les Saintes Ecritures ?

Sommes-nous en communion avec Lui par la prière ou la méditation ?

Sommes-nous en route sur le chemin de la sanctification ? Notre vie est-elle en accord avec les Evangiles. Nous aimons vraiment les uns, les autres ?

Je vous propose une minute de silence, au cours de laquelle chacun pourra réfléchir à ces questions.

Prière : Seigneur, que le Saint Esprit puisse agir en chacun de nous pour nous montrer tout ce qui dans notre corps, notre âme et notre esprit n’est pas encore à ta gloire et en accord avec tes recommandations, purifie-nous et prends maintenant le contrôle de nos vies en attendant ton retour. Amen.

Bénédiction :Que la grâce de notre Père céleste vous remplisse et vous inonde au cours de cette semaine.Dieu vous bénisse tous.

Je vous propose pour terminer de chanter le cantique : J’ai trouvé la paix profonde – voir ci-dessous, puis, je vous recommande chaudement de visionner EN FAMILLE sur you tube le film intitulé : L’enlèvement secret de l’Eglise avec Nicolas CAGE (durée 1h50)

J’ai trouvé la paix profonde(AF212°)

[V1] J’ai trouvé la paix profonde, J’ai trouvé le vrai bonheur, Et la grâce comme une onde A purifié mon cœur. A la source des eaux pures, J’ai puisé le plein pardon, Et de toutes mes blessures J’ai reçu la guérison.

[C] J’aimerais te voir mon frère, Venir à ces vives eaux, Jouir déjà sur la terre D’un ciel si parfait, si beau !

[V2] Pour trouver la paix profonde, Il te faut un cœur brisé, Pour la grâce comme une onde, Il faut l’esprit affligé. Pour puiser aux sources pures, Pour avoir entier pardon. Prends la seule route sûre : Au Calvaire est ta rançon.

[C2] J’aimerais te voir mon frère, Venir à ces vives eaux, Jouir déjà sur la terre D’un ciel si parfait, si beau !

[V3] Sais-tu que la vie est belle Sous le regard du Seigneur, Et la jeunesse éternelle, Avec Christ pour ton bonheur ? Avec Jésus plus de crainte, Mourir, oh ! c’est triompher ! Souffrir pour Jésus sans plainte, C’est bien vers le ciel marcher.

[C3] J’aimerais te voir mon frère, Venir à ces vives eaux, Jouir déjà sur la terre D’un ciel si parfait, si beau !

[V4] Quand, au bout de la carrière, Nous nous verrons tous là-haut. Te verrai-je alors, mon frère, Heureux près des vives eaux ? Quand la parfaite harmonie De ce monde merveilleux Charmera l’âme ravie, Seras-tu près de ton Dieu ?

[C4] J’aimerais te voir mon frère, Venir à ces vives eaux, Jouir déjà sur la terre D’un ciel si parfait, si beau.

Print Friendly, PDF & Email